top of page

À PROPOS DE

NEUROSURGERIE

Brain Surgery.jpg

NEUROSURGERIE

en d’autres termes, les troubles cérébraux et nerveux, le traitement des tumeurs provenant ou comprimant le tissu cérébral et la moelle épinière, ainsi que les lésions de la tête et de la moelle épinière, les occlusions vasculaires cérébrales et les hémorragies cérébrales, en particulier les hernies lombaires et cervicales, est une division de la science qui s’occupe du diagnostic et du traitement de maladies comme anévrisme.C’est l’organisme qui intervient dans les interventions chirurgicales avec des troubles impliquant de multiples fonctions essentielles, comme le rétrécissement des artères cervicales et les maladies qui surviennent au cours du développement du système nerveux chez les nouveau-nés, l’épilepsie qui ne mène pas à un traitement médicamenteux, et les cas de Parkinson.

Troubles cérébrovasculaires

Comme les troubles cérébrovasculaires, qui sont répandus en culture, sont très variés, leurs méthodes de diagnostic et de traitement sont également élevées. En général, les maladies couramment trouvées en neurochirurgie et les conditions nécessitant une intervention peuvent être décrites comme suit :

• Accident vasculaire cérébral et paralysie causée par une occlusion de l’artère cérébrale pour différentes raisons;

• Anévrismes potentiellement mortels qui se produisent sous forme de bulles dans le vaisseau cérébral, souvent suivis de saignements

• Hémorragie cérébrale dans le tissu cérébral et la membrane

• Sténose carotide, appelée occlusion carotide ou rétrécissement

• les cancers du cerveau et de la moelle épinière;

• Rêves causés par des collisions et des victimes

• Hernie de l’estomac et de la colonne vertébrale

• Les tumeurs et les troubles artériels chez les patients pédiatriques, en d’autres termes,

• Systèmes de stimulateur cérébral pour les patients atteints de la maladie de Parkinson et les patients apparentés

Tumeurs cérébrales

La plupart des tumeurs cérébrales sont des masses qui s’étendent et se propagent de façon incontrôlable dans le petit espace où elles se trouvent. Il a deux sous-espèces, primaire et secondaire.

Les tumeurs cérébrales primaires sont des tumeurs mortelles qui proviennent des cellules et des structures du cerveau. Bien que l’on constate qu’ils se métastasent rarement en raison de l’anatomie du cerveau, il est souvent vu qu’il s’étend à d’autres régions par l’approvisionnement en sang et le liquide céphalorachidien.

Hémorragies dans le cerveau

C’est un saignement qui se produit à la suite de la rupture du système de ballonnement causée par la faiblesse de la paroi artérielle dans le cerveau en raison d’un certain nombre de causes. Cette situation, qui se produit lorsque le sang se déverse dans les tissus cérébraux et les lésions tissulaires, se développe généralement naturellement ou à la suite d’un traumatisme. Elle se présente avec des symptômes tels que douleurs soudaines et extrêmes, somnolence, fatigue, somnolence, nausées et vomissements, manque de conscience, difficultés à communiquer et à manger, perte d’équilibre et vision.

Accident vasculaire cérébral

Cela se produit à la suite de l’obstruction du flux sanguin vers le cerveau. Si l’approvisionnement en sang du cerveau est bloqué ou totalement interrompu, la mort cellulaire se produit dans le cerveau. En conséquence, les lésions cérébrales et les menaces de mort peuvent survenir. Il a deux formes principales, ischémiques et hémorragiques. Bien qu’il s’agisse d’un caillot de sang qui déclenche un accident vasculaire cérébral ischémique, un accident vasculaire cérébral hémorragique est une maladie déclenchée par une lésion cérébrale causée par une éruption de pression artérielle élevée dans l’une des artères qui alimente le cerveau. En plus de ceux-ci, une attaque ischémique transitoire est une forme d’accident vasculaire cérébral qui se produit à la suite d’une obstruction temporaire de l’approvisionnement en sang au cerveau.

Cancer de la colonne vertébrale

Les troubles de la colonne vertébrale dépendent largement de la vieillesse. La colonne vertébrale, qui a été soumise à la plus grande charge toute sa vie, est étirée au fil du temps. En conséquence, des douleurs musculaires et articulaires, des hernies de la taille et du cou, ainsi que des lésions traumatiques, des cancers, des anomalies congénitales, une infection de la colonne vertébrale et une déformation, peuvent se produire.

bottom of page